Visite au Mas Mireille

Nous avons rencontré au Mas Mireille, Magali et Julien qui élèvent des moutons, des bovins, des porcs et des volailles, près de Saint-Martin-de-Crau.
Ils nous ont fait visiter leur exploitation.
Suivez-nous pour la visite.

Voir le site EARL des deux rives
Magali et Julien viendront nous proposer de la viande de mouton et de porc le 5 novembre prochain.

Ils nous proposeront également des chapons et de l’agneau (pour la fin de l’année) avec une livraison le 11 décembre.

Enfin en février des poulets, du bœuf, et de l’agneau.

Le 13 octobre, journée porte ouvertes au Mas Mireille

La journée du patrimoine à Venelles

Plusieurs manifestations se sont déroulées à Venelles lors de la journée du patrimoine ce samedi 14 septembre.
A l’office du tourisme, plusieurs artistes exposaient leurs oeuvre dont Hervé Node Langlois (membre de notre AMAP) un peintre qui représente le Venelles des années 60 à partir de photographies d’époque.
Il lance d’ailleurs un appel aux venellois qui disposent de clichés de notre commune d’avant 1970, afin de constituer une banque d’images.
Voir l’article du Venelles Mag.
Continue reading

Régimes tout risque !

Ils sont « sexy », parfois même racoleurs, on a très envie de croire ce qu’ils nous racontent, et on a l’impression qu’en les adoptant notre vie sera plus belle ! De qui s’agit-il ? Des régimes bien sûr !!
Une étude de l’INSERM[1] publiée le 10 mai 2012 sur les comportements « minceur » de 105 711 Français a montré que 2 femmes sur 3 et 1 homme sur 2 souhaitent peser moins. Pourquoi ? La moitié d’entre eux pensent qu’en perdant du poids, « ils se sentiront mieux », 12,4% évoquent des raisons esthétiques et seulement 11,8% pensent que cela serait bénéfique pour leur santé. Les personnes veulent perdre « vite » et multiplient pour cela les régimes « sévères » : 28% des femmes ont fait au moins cinq régimes dans leur vie et 9% en totalisent au moins dix.

Quels sont les effets sur la santé ?

Certains régimes ont pour principe de supprimer complètement certains aliments. En novembre 2010, l’Anses (Agence Nationale de Sécurité Sanitaire) a publié un rapport[2] d’expertise pour évaluer les risques liés aux pratiques alimentaires d’amaigrissement.
Continue reading