Le juste prix du bio…


Le prix des fruits et légumes bio serait près de 70% plus onéreux que celui des conventionnels, a dénoncé l’association de consommateurs Familles rurales, dans son observatoire annuel publié le 24 août. Déjà en janvier dernier, l’UFC-Que Choisir avait pointé du doigt la cherté des prix bio en grandes surfaces avec des marges anormalement supérieures à celles des produits conventionnels.  »Le panier de produits bio à marques de distributeurs (MDD) est 22 % plus cher que le panier de marques nationales conventionnelles. Pire, il est 57 % plus cher que le panier de MDD non bio », avait-elle dénoncé.

Une enquête controversée

L’enquête de Familles rurales a été menée cet été pendant deux semaines, à la mi-juin et à la mi-juillet, dans 38 départements sur un panel de 8 fruits (pomme, melon, abricot, cerise, fraise, pêche, nectarine, poire) et de 8 légumes (aubergine, carotte, courgette, haricot vert, poivron, pomme de terre, tomate, salade). L’association relève un écart moyen de 68% entre les prix des fruits bio et non bio. Pour les légumes, il serait à hauteur de 69%.
Mais l’interprofession des fruits et légumes frais (Interfel) a contesté mercredi 25 août ces chiffres et parle d’un écart de seulement 23% pour les légumes bio et 16% pour les fruits bio ! Soit un prix moyen de 2,31 euros le kilo pour des fruits de production biologique et 2,35 euros pour les légumes.